Vous et votre parentalité

vous_votre_parentalite_1

Avez-vous fait le choix de votre parentalité ?

« À l’arrivée d’un enfant, la famille vit une crise utile et nécessaire, qui va lui permettre de grandir et de s’enrichir pour renforcer son identité et sa personnalité. Mais cette crise, avec ses espoirs et sa formidable promesse d’évolution, se vit avec plus ou moins de sérénité suivant la souplesse de chacun et la capacité à s’adapter aux changements. »

Elisabeth Darchis – Psychologue

La naissance d’un enfant fait naître en nous notre parentalité. Plusieurs étapes sont nécessaires pour cela.

La première se produit lors de la grossesse. Cette période est l’occasion pour le parent de revisiter sa petite enfance, de repenser à soi, aux bonheurs simples qu’il/elle a vécus.

La deuxième étape est la recherche de réponse à la question « Qu’est ce qu’un parent ? ». C’est pour chacun de nous l’occasion de porter un regard sur l’éducation que nous avons reçue, sur ce que nous aurions voulu avoir, sur ce que nous voulons transmettre.

Et puis vient la naissance de l’enfant et sa réalité. Devenir parent est une remise en question perpétuelle quant à nos habitudes, nos capacités, nos croyances, nos valeurs.

« Les jeunes couples ont tendances à vouloir se démarquer de leurs parents, mais dès qu’ils deviennent père et mère, ils finissent par se rapprocher psychiquement de leur famille, sans toujours en avoir conscience. »

Serge Hefez – Psychiatre- Psychanalyste et thérapeute familiale.

Le parent peut être complètement déstabilisé face à ce petit être, rongé par la culpabilité de « bien faire », par la peur de n’être pas « un bon parent ».

De par la pression sociétale où l’immédiateté et la performance sont de rigueur, de par son héritage familial, le parent se met une pression démesurée pour entrer dans le moule. Par peur du jugement, du rejet, le parent fait des choix qui ne sont pas forcément les siens.

De cette situation naîssent des sentiments contradictoires très forts et l’enfant peut en faire les frais.

Accompagner la femme ou l’homme dans sa parentalité n’a d’autre intérêt que de lui permettre de faire des choix en conscience et non en réaction à…
C’est aussi et surtout :

* remettre du sens dans vos actes

* augmenter votre confiance en vous-même

* prendre conscience de vos ressources, vos capacités

* améliorer vos relations familiales

Mon rôle n’est pas de vous dire comment être parent mais bien de vous aider à construire votre identité parentale, à vous aider à faire des choix en conscience alignés avec vous-même et vos valeurs.

Parce que, après tout, la finalité de tout cela reste votre enfant et son bonheur.

Back to top